Santé & Social

Projet de collecte à destination de femmes sans-abris au lycée Jean Jaurès de Montreuil

12 / 05 / 2024 | Malika Meziadi

La journée internationale des droits des femmes est célébrée tous les ans le 8 mars.
C’est une journée d’action, de sensibilisation et de mobilisation dédiée à la lutte pour les droits des femmes. L’accès des femmes aux soins et à la santé est un enjeu toujours d’actualité.

Nous avons décidé, en ce mois de mars symbolique, de réaliser une collecte de kits d’hygiène au sein du lycée Jean-Jaurès à Montreuil en faveur des femmes en situation de précarité.

Ce projet a été réalisé au troisième trimestre de l’année scolaire 2022-2023 par les élèves de secondes option Santé et Social et les élèves de première ST2S, accompagnés par leurs professeurs Madame Ophélie MOUTOUSSAMY (Sciences et Techniques Sanitaires et Sociales) et Monsieur Youri SUZZARINI (Biologie et Physiopathologie Humaines).

Les objectifs du projet

Objectifs généraux dans le cadre du projet d’établissement :

  • Valoriser la filière ST2S et ses spécificités au sein du lycée.
  • Promouvoir la santé et la prévention auprès de l’ensemble des élèves, professeurs et parents à l’hygiène des femmes sans domicile fixe.
  • Développer l’initiative solidaire locale en participant à un projet d’action sociale.
  • Soutenir une association locale qui améliore la prise en charge et l’état de santé des femmes en situation de précarité.

Objectifs opérationnels :

  • Collecter des produits d’hygiène pour des femmes en situation de précarité auprès de toutes les composantes de l’établissement.
  • Élaborer des kits d’hygiène à destination des femmes en situation de précarité.
  • Réaliser des affiches de prévention.
  • Rencontrer des professionnels (assistante sociale, infirmière) au sein du lycée en lien avec la filière ST2S.

Objectifs liés au développement des compétences :

  • Compétences transversales : travail en équipe, organisation, autonomie, utilisation des outils numériques.
  • Notions disciplinaires de STSS : problème social, précarité, pauvreté, processus d’exclusion sociale, cohésion sociale, inégalités sociales.
  • Notions disciplinaires de BPH associées aux produits d’hygiène : appareil reproducteur féminin, contraception et protection contre les IST, etc.

Le déroulement du projet

Nous avons commencé par visionner le film « Les invisibles » de Louis-Julien Petit avec les élèves de première ST2S et les secondes option Santé et Social.
Ce film a permis d’aborder en STSS les notions de pauvreté, de précarité et le processus d’exclusion sociale à travers un public celui, des femmes sans-abris et le rôle des travailleurs sociaux dans l’insertion professionnelle de ces femmes.

Ensuite, nous avons présenté aux élèves l’association « ADSF : Agir pour la Santé des Femmes » partenaire de notre collecte de kits d’hygiène. Cette organisation a pour objectif d’améliorer la prise en charge et l’état de santé globale des femmes les plus précaires, qui sont les plus éloignées du système de santé et de droit commun.

Afin de communiquer sur notre action au sein du lycée :

  • Les élèves de seconde option Santé et Social ont réalisé des affiches générales nous informant sur les produits d’hygiène que nous devions collecter pour réaliser les kits.
  • Les élèves de première ST2S ont réalisé des affiches de prévention en BPH afin d’expliquer le rôle essentiel de chaque produit d’hygiène sur la santé et l’estime de soi (serviettes hygiéniques, savons et gel douche, brosses à dents et dentifrice, préservatifs féminins et masculins).

La collecte des kits d’hygiène s’est déroulée pendant plusieurs semaines du troisième trimestre. Les élèves se sont organisés et mobilisés pendant les récréations afin de procéder à la collecte puis à l’élaboration des kits d’hygiène à partir des produits collectés.

IMAGES COLLECTE ADSF
IMAGES COLLECTE ADSF

Bilan et perspectives

Le projet s’est bien déroulé et a permis de confectionner une trentaine de kits d’hygiène qui ont été distribués à l’association ADSF.
Les élèves se sont investis dans les différentes actions et ont été sensibilisés à l’état de santé des femmes en situation de précarité à l’échelle locale.

Les différents professionnels de l’association ADSF devaient réaliser une intervention auprès des élèves à la fin du projet. Suite à un problème d’effectif, l’association n’a malheureusement pas pu honorer son engagement.

Contact mail pour en savoir plus : ophelie.moutoussamy@ac-creteil.fr et youri.suzzarini@ac-creteil.fr

Un grand merci aux collègues pour le partage de leur projet également accessible sur le site biotechnologies de l’académie.